Ce qui a changé à The Practice après Covid-19

Le coronavirus continuera d’avoir un impact sur notre système de santé national et les services qu’il offre pendant de nombreuses semaines et mois à venir. Cela aura un impact sur la façon et le moment où nous retournerons tous au travail, même s’il est juste de dire que c’est probablement une nouvelle norme plutôt que de revenir à la façon dont les choses étaient.

Notre équipe est là pour aider la communauté au sens large pendant cette période. Nous avons choisi de suivre les conseils du gouvernement de fermer complètement à l’annonce de la période de verrouillage et d’éviter les consultations en face à face avec les patients, même si nous avons toujours pu offrir aide et conseils par téléphone ou avec des méthodes télévisuelles. C’était pour assurer la sécurité de tout notre personnel et de nos patients. Pendant ce temps, nous avons pu en apprendre beaucoup plus sur le virus Coronavirus et sa transmission; quels effets il a sur différents groupes démographiques; les protocoles de traitement et d’orientation, etc., et d’examiner attentivement les systèmes que nous aurions besoin d’employer pour nous protéger tous au moment où nous pourrions rouvrir pour voir les patients.

Le virus qui cause le COVID-19 est principalement transmis par des gouttelettes générées lorsqu’une personne infectée tousse, éternue ou parle. Ces gouttelettes sont trop lourdes pour être suspendues dans l’air et tombent rapidement sur les sols ou les surfaces.

Le virus est entouré d’une couche de graisse et est décomposé par du savon, des détergents et des solutions à base d’alcool, il est donc plus efficacement combattu en se lavant les mains avec du savon et de l’eau pendant 20 secondes, ou en désinfectant avec du gel s’il n’y a pas de savon et l’eau sont disponibles. Ceci, en conjonction avec le nettoyage fréquent des surfaces, est quelque chose que nous avons toujours fait dans le cabinet et que nous conseillons maintenant à tous les patients de le faire à domicile.

Nous demandons à tous les patients et au personnel d’observer «l’hygiène des éternuements» et de se couvrir le visage lorsqu’ils toussent ou éternuent, puis se lavent soigneusement les mains. Nous utilisons maintenant des oreillers essuyables, des housses de canapé jetables et des rouleaux de canapé, et pouvons porter des masques pendant le traitement si cela est approprié.

Un certain nombre d’autres changements ont également été mis en œuvre dans nos pratiques pour essayer de réduire le risque que l’un de nos patients ou membres de notre équipe soit par inadvertance un vecteur de transmission du virus Covid -19, ou même de toute autre forme de maladie transmissible.

Celles-ci incluent une désinfection supplémentaire de l’équipement, différentes procédures de lessive et d’hygiène, et un examen plus approfondi de qui entre dans nos cliniques. Les réceptionnistes s’asseoiront derrière un pare-éternuement et les patients seront invités à payer par carte si possible. Tous les patients seront invités à retirer les gants qu’ils pourraient porter et à se désinfecter les mains dès leur entrée dans le bâtiment.

En tant que praticiens paramédicaux, nous sommes là pour vous aider. Nous sommes qualifiés pour évaluer et traiter les affections musculo-squelettiques. Les praticiens tels que les ostéopathes et les physiothérapeutes peuvent jouer un rôle important en aidant à soutenir les patients qui pourraient avoir été incapables de subir une chirurgie élective pour des conditions douloureuses (telles que les arthroplasties de la hanche et du genou pour l’arthrite), et nous continuerons à le faire pendant que le NHS obtient retour à un semblant de normalité. Il est important pour tout le monde que notre personnel et notre clinique puissent commencer à aider à résoudre les problèmes que ceux-ci et nos autres patients peuvent rencontrer. Nous pouvons également conseiller les patients s’ils doivent être référés à l’hôpital ou à leur médecin généraliste de toute urgence ou consulter un autre médecin s’il s’avère que leurs symptômes ont une cause médicale ou sont dus à une maladie, plutôt que d’être fonctionnels ou mécaniques. problème, comme une entorse ou une blessure articulaire.

La douleur et les blessures surviennent, que nous soyons à la maison ou au travail, et peuvent toutes augmenter avec le stress et l’anxiété. En plus des adaptations que nous devons tous faire, comme le travail à domicile ou l’enseignement à domicile de nos enfants, il n’est pas surprenant que les gens nous contactent à nouveau pour les aider à traiter leurs maux et douleurs musculo-squelettiques.

Nous visons à garantir que nous ne traitons que des patients souffrant de douleur et d’inconfort, et non des malades. Nous effectuons également un triage de nos patients afin de pouvoir informer les patients qui sont protégés ou dans un état plus vulnérable (en raison d’autres problèmes de santé sous-jacents) si nous considérons qu’il est approprié pour eux de se rendre dans notre cabinet pour un traitement.

L’avis actuel est que le risque de transmission du Coronavirus est faible lors d’un traitement d’ostéopathie, de rééducation en physiothérapie ou de podologie, à condition que tous les patients en tant que praticiens agissent sur les conseils pertinents. Les patients et les praticiens ont un rôle à jouer pour assurer la sécurité de chacun.

Nous avons retiré tous les articles inutiles des bureaux et des planchers afin de permettre un nettoyage plus efficace, et cela est maintenant effectué plus fréquemment. Des désinfectants sont placés sur le bâtiment aux entrées et dans toutes les salles de soins, ainsi qu’à la réception, afin qu’ils puissent être utilisés fréquemment par les patients et le personnel.

Tous les membres du personnel ont été informés de leurs responsabilités à la clinique et ont reçu pour instruction de rester à la maison s’ils ne se sentent pas bien, et nous demandons à tous les patients de faire de même.
Il est demandé à tous ceux qui visitent la clinique de prendre en compte leur risque d’exposition potentielle au virus, afin de s’assurer que tout le personnel et les patients (mais surtout ceux qui sont âgés ou immunodéprimés) restent en bonne santé.

Nous pouvons changer certaines des façons dont vous êtes traité, par exemple le positionnement du traitement (c’est-à-dire vous traiter face vers le bas plutôt que face vers le haut), et adapter certaines des autres techniques de traitement afin qu’il y ait moins de contact facial.

Si vous avez eu des contacts étroits connus avec une personne atteinte du COVID-19, ne vous présentez pas à votre rendez-vous. Veuillez vous auto-isoler pendant 14 jours, comme conseillé par Public Health England (PHE).
L’avis actuel du gouvernement est que le taux de transmission est maintenant tombé en dessous de 1 et que, par conséquent, la transmission de personne à personne dans la communauté ne représente plus une telle menace chez les personnes en bonne santé, mais cela pourrait changer rapidement si les gens ne respectent pas les normes de santé actuelles. et les conseils du gouvernement.

Si vous avez des doutes quant à savoir s’il est sécuritaire pour vous d’assister à un rendez-vous à notre clinique, veuillez nous contacter par téléphone ou par e-mail en premier lieu pour obtenir des conseils.

Laisser un commentaire